514.282.1161

Février est le mois de la santé dentaire des chiens

  Nos chiens sont tout aussi susceptibles d’avoir des problèmes de dents que nous.  Idéalement, il est recommandé de brosser les dents de votre chien de manière régulière.  Votre chien peut développer de la plaque dentaire, du tartre, de la gingivite ce qui peut conduire à la perte de dents. Nous parlons ici de la maladie parodontale. La maladie parodontale amène de la douleur et peut avoir d’autres conséquences sur le reste de l’organisme. D’où l’importance de la prévention.  Les problèmes de dents sont difficiles à diagnostiquer par soi-même.  Nous n’avons pas toujours envie de se mettre la main dans la gueule du loup ! ‘Selon un sondage récent mené par Ipsos Reid partout au pays et commandité par Royal Canin, seuls 12 % des propriétaires d’animaux de compagnie savaient reconnaître les signes cliniques, alors que le quart en était incapable.’  Pourquoi prendre soin des dents de son chien ?  Mis à part les maladies dentaires qui peuvent être douloureuses, la perte de dents peut occasionner d’autres problèmes.  En effet, une mauvaise dentition, par une mauvaise mastication, peut causer des problèmes gastro-entériques.  De plus, les bactéries qui sont présentes dans la plaque dentaire peuvent passer dans le sang et aller se loger sur les valves du cœur et causer des maladies cardiaques. Une bonne dentition est essentielle à la santé globale et la longévité de votre chien. De manière générale, le meilleur moyen de garder les dents de votre chien en santé reste de lui brosser les dents régulièrement. Bien entendu, il n’est pas toujours facile de brosser les dents de notre chien, surtout lorsqu’il n’est pas coopératif. Heureusement, le brossage n’est...

Février est le mois de la santé dentaire

Nos chats sont tout aussi susceptibles d’avoir des problèmes de dents que nous.  Idéalement, il est recommandé de brosser les dents de votre chat de manière régulière.  Votre chat peut développer de la plaque dentaire, du tartre, de la gingivite ce qui peut conduire à la perte de dents. Nous parlons ici de la maladie parodontale. La maladie parodontale amène de la douleur et peut avoir d’autres conséquences sur le reste de l’organisme. D’où l’importance de la prévention. Certaines races de chats sont plus à risque, comme les Siamois. Les problèmes de dents sont difficiles à diagnostiquer par soi-même.  Nous n’avons pas toujours envie de se mettre la main dans la gueule du lion ! ‘Selon un sondage récent mené par Ipsos Reid partout au pays et commandité par Royal Canin, seuls 12 % des propriétaires d’animaux de compagnie savaient reconnaître les signes cliniques, alors que le quart en était incapable.’  Pourquoi prendre soin des dents de son chat ?  Mis à part les maladies dentaires qui peuvent être douloureuses, la perte de dents peut occasionner d’autres problèmes.  En effet, une mauvaise dentition, par une mauvaise mastication, peut causer des problèmes gastro-entériques.  De plus, les bactéries qui sont présentes dans la plaque dentaire peuvent passer dans le sang et aller se loger sur les valves du cœur et causer des maladies cardiaques. Une bonne dentition est essentielle à la santé globale et la longévité de votre chat. De manière générale, le meilleur moyen de garder les dents de votre chat en santé reste de lui brosser les dents régulièrement. Bien entendu, il n’est pas toujours facile de brosser les dents de...
Les boules de poils chez le chat

Les boules de poils chez le chat

Les boules de poils sont fréquentes chez le chat domestique, y compris ceux du Plateau Mont-Royal. Les chats à poils longs y sont plus sensibles.  Nos vétérinaires restent vigilants, car les boules de poils ne sont pas à prendre à la légère. Comment se forme la boule de poils Comme vous le savez, votre chat passe des heures à se lécher le pelage.  Sa langue râpeuse arrache les poils et votre chat n’a d’autre choix que de les avaler.  Les poils ne sont pas digérés, ils peuvent s’accumuler dans l’estomac et forment de grosses boules. Ces amas poilus peuvent aussi s’appeler trichobézoards.    Est-ce que les boules de poils sont dangereuses pour mon chat ? À l’occasion, il arrive que les boules de poils restent bloquées dans l’estomac ou dans l’intestin. Dans cette situation, votre chat va démontrer des signes d’anorexie et/ou vomissements. Si vous voyez votre chat vomir systématiquement lorsqu’il mange il sera alors important de le faire voir par un de nos vétérinaires de la Clinique médecin Vétérinaire St-Louis. Bien entendu d’autres causes que les boules de poils peuvent amener votre chat à vomir.   Comment aider mon chat Voici quelques conseils Brosser votre chat régulièrement. Lui donner une nourriture spécialisée, disponible à la Clinique Lui donner une pâte laxative qui va aider au transit des poils En cas de doute, venez rencontrer un de nos vétérinaires        ...

Quels sont les effets secondaires de la cortisone chez le chien ?

Tout comme chez l’être humain, les corticostéroïdes  (la cortisone) ont de très nombreuses indications en médecine vétérinaire.  Mais attention, l’utilisation de cortisone doit se faire de façon justifiée. La cortisone n’est pas sans effets secondaires. Si votre chien a besoin d’un traitement, soyez assuré que  nos vétérinaires à la Clinique Médicale Saint-Louis sur le Plateau Mont-Royal  sauront vous conseiller. Quels sont les effets secondaires cortisone chez le chien ? Un des effets le plus marquant de l’utilisation de la cortisone est l’augmentation de la consommation d’eau et de la production d’urine.  Lors de son utilisation, les reins laissent passer plus d’eau dans l’urine ce qui déshydrate votre chien. Conséquemment, votre chien va boire plus pour compenser les pertes d’eau. Des troubles digestifs peuvent survenir lors d’un traitement prolongé ( ex : ulcère gastrique ). La cortisone peut aussi retarder la cicatrisation. Elle peut amener un halètement plus intense. Léthargie et baisse de l’endurance à l’exercice physique. Dans le cas d’une prise prolongée, d’autres problèmes pourraient survenir (diabète, prédisposition aux infections, développement du syndrome de Cushing, atrophie des glandes surrénales, etc…). C’est pourquoi on recommande de donner la plus petite dose possible afin d’éviter ces effets secondaires. De plus, lorsqu’on l’utilise sur du long terme et qu’on veut en arrêter son utilisation, on se doit de le faire de façon progressive. Comme la cortisone diminue la défense immunitaire, il est important de nous aviser en  cas d’apparition de tout signe d’infection (yeux, oreilles, peau, système respiratoire etc.). Si votre animal présente une perte d’appétit, des vomissements ou de la diarrhée, il faut en cesser l’administration et nous contacter. Pour en savoir d’avantage sur les traitements à la cortisone,...