514.282.1161

Les puces chez le chat

puces chat vétérinaire plateauLes puces chez le chat ont cette faculté, de nous donner la gratouille juste en prononçant leur nom.  Comme si on pouvait leur donner vie juste en pensant à eux.  Malheureusement, les puces sont bien réelles, et même un chat qui ne va pas à l’extérieur, peut attraper des puces.  Cela veut dire que ces petits insectes sont bien acclimatés à leur environnement. 

La puce est un parasite

La puce est le parasite externe le plus fréquent chez le chat.  La puce est un insecte brun sans ailes de quelques millimètres, qui possède la propriété de pouvoir se faufiler entre les poils et de sauter jusqu’à trente fois leur longueur. Elle passe une grande partie de son temps cachée dans le pelage de nos compagnons, et se nourrit de leur sang. Après avoir digéré le sang, les puces laissent de petits excréments noirâtres en forme de virgule dans le pelage. L’observation de ces grains noirs est significatif de la présence de puces sur votre animal.

Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de puces dans les poils de votre chat qu’il n’en a pas.

La puce a une durée de vie d’environ 14 jours pendant lesquels elle pond jusqu’à 50 œufs par jour. Les œufs et les larves de puces peuvent résister jusqu’à 6 mois dans les recoins de la maison. Les puces constituent un véritable fléau et leur présence sur vos chats est un problème de santé. Ce n’est en aucun cas dû à un manque d’hygiène.

Comment déceler des puces?

La plupart du temps un chat qui a des puces va se gratter. Les puces mesurent 1 ou 2 mm. Vous pouvez les trouver dans le pelage de votre chat au moment du brossage ou par leurs déjections noires/rougeâtres quand elles tombent sur une surface blanche.
La fin de l’été est la saison la plus propice aux puces, car la température et l’humidité y sont élevées. Cependant nos foyers chauffés offres aux puces de bonnes conditions de vie toute l’année.

Où mon chat peut-il attraper des puces ?

Une seule puce ramenée à la maison par votre chat qui se promène à l’extérieur peut provoquer une véritable infestation dans la maison. Les puces se cachent et pondent préférentiellement dans les tissus: paniers, cousins, divans, lits, tapis mais aussi dans les craques des planchers de bois franc. Les œufs et larves donnent ensuite de nouvelles puces, plus nombreuses. Les puces peuvent être en dormance.  Nous croyons en être débarrassé et nous sommes souvent étonnés de les voir réapparaître.

À l’extérieur, votre chat peut attraper des puces principalement au contact d’un autre chat ou d’un chien.  Les animaux sauvages sont aussi très souvent vecteurs de puces. Sur le Plateau Mont-Royal, nos animaux sauvages sont presque trop familiers, pensons aux écureils et aux ratons-laveurs.   Qui dit familier, dit proximité, la puce est une bonne sauteuse.

Les chats d’intérieur sont aussi à risque

Les puces peuvent provenir de l’extérieur. Elles peuvent se déplacer et passer sous votre porte d’entrée, venir sur votre balcon, être amenées par des animaux voisins  infestés par les puces (pensons à ces charmants écureils qui cognent à la porte de nos balcons). De plus, il peut y avoir chez vous des œufs de puces qui donneront ensuite des puces adultes.  Vous pouvez également transporter des puces sans vous en rendre compte.  

Les puces sont parfois porteuses de parasites internes

Comme certains humains sont allergiques aux moustiques, certains chats développent une véritable allergie à la suite de piqûres de puces. Cela se traduit généralement par une perte de poils sur la croupe, sous le ventre et sur les flancs, consécutive à un léchage important de ces zones.  Mais l’allergie aux puces peut se traduire chez le chat par des manifestations plus inhabituelles : boutons rouges sur le crane, croûtes derrière les cuisses ou ulcères de la lèvre supérieure. Une seule piqûre suffit à entraîner des démangeaisons pendant 3 semaines chez un animal allergique. Une dermatite allergique aux piqûres de puces (DAPP) peut être suspectée même aucune puce n’est observée sur l’animal ! En cas de rougeurs ou de démangeaisons persistantes, il est préférable de venir nous consulter à la clinique.

Les puces peuvent être porteuses d’œufs de ténia ( ver plat ). Votre chat se contamine en avalant une puce lorsqu’il se mordille pour essayer de l’éliminer. Le ténia peut entraîner des troubles digestifs. Sa présence dans l’intestin se manifeste parfois par la présence de « grains de riz » autour de l’anus. Il est préférable de vermifuger les animaux porteurs de puces.