514.282.1161

La dermatite à levures chez le chien

La dermatite à levures chez le chien

La dermatite à levures est une infection de la peau causée par une levure (un champignon) nommée Malassezia pachydermatis. Cette levure n’est pas contagieuse pour les humains ou les autres animaux. C’est en fait un habitant normal de la peau qui, dans certains cas, se multiplie en beaucoup plus grand que la normale et cause ainsi des problèmes. La dermatite à levures peut être localisée à un certain endroit (comme les oreilles, les espaces entre les orteils, le menton, le cou, le ventre, etc) ou dans d’autres cas, elle peut être généralisée, affectant plusieurs endroits simultanément ou de grandes surfaces de peau. Si votre chien souffre d’une dermatite à levures, il peut présenter un ou plusieurs des symptômes suivants : démangeaisons, mauvaise odeur corporelle, rougeurs, perte de poils, pelage graisseux avec ou sans pellicules jaunes ou brunâtres.

Le traitement de la dermatite à levures comprend 2 options :

1. Traitement topique : des pommades ou shampoings antifongiques appliqués sur la peau, 1-2 fois par jour pour une durée minimale de 3 semaines peuvent être utilisés lorsque la dermatite à levures est localisée.

2. Traitement systémique : l’administration d’un antifongique par voie orale (kétoconazole ou itraconazole), 2 fois par jour pour un minimum de 3 semaines, est utilisé dans les cas où la dermatite à levures est étendue et/ou grave ou lorsque le traitement topique se révèle peu pratique. Ce traitement doit être prolongé au moins une semaine après la guérison apparente de la dermatite. Une analyse sanguine pour le foie peut être recommandée avant le début du traitement ainsi qu’à la fin de celui-ci, ceci afin de diminuer le risque de dommage hépatique possible avec ces médicaments.

Aussi, il est parfois nécessaire de combiner un traitement antifongique (anti-levures) avec un traitement antibiotique (anti-bactéries). En effet, ces 2 types d’infection de peau peuvent se retrouver en même temps chez votre animal.

Le plus gros problème de la dermatite à levures est souvent de trouver la cause. Plusieurs maladies sous-jacentes peuvent être mises en cause, telles que les allergies, les parasites ou un dérèglement au niveau de la peau dû à des problèmes d’hérédité, de mauvaise nutrition ou d’hygiène. Par contre, une fois la dermatite à levures identifiée, il faut la traiter avec un antifongique et ce, quelle que soit la cause sous-jacente. Ensuite, une fois la dermatite à levures guérie, il faudra déterminer s’il y a encore présence de démangeaisons, de rougeurs ou autres. Si tel est le cas, il sera alors important d’identifier la maladie sous-jacente qui cause la persistance de ces symptômes sinon le problème récidivera tôt ou tard et le traitement antifongique devra être recommencé.

Contactez-nous au 514.282.1161