514.282.1161

dysplasie hanche chien vétérinaire plateau mont-royalDysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche est une malformation congénitale qui amène une laxité de l’articulation. Cette laxité amène une instabilité de la hanche, ce qui peut provoquer de l’inflammation, de l’arthrose, de l’inconfort, de l’atrophie musculaire et éventuellement, une boiterie et une limitation dans certains mouvements. De plus, puisque l’animal met moins de poids sur sa patte atteinte pour être plus confortable, il en résulte une redistribution de son poids sur les autres pattes, ce qui amène plus de tension et plus de risque de blessures aux 3 autres pattes.

 

Puisque la dysplasie de la hanche est héréditaire, il est recommandé de ne pas reproduire les animaux qui en sont atteint. La stérilisation s’avère la meilleure option.

 

La mauvaise conformation de la hanche peut se corriger chirurgicalement en bas âge. Lorsque le processus d’arthrose commence à s’installer (vers 12 mois), la chirurgie de correction de la conformation de la hanche ne sert plus à rien. Par contre, d’autres types de chirurgie peuvent se faire à ce moment-là afin de limiter les conséquences de la dysplasie et rendre l’animal le plus fonctionnel possible. C’est pourquoi il est important de détecter tôt la dysplasie de la hanche par les examens vétérinaires mais aussi par radiographie. Puisque l’on doit avoir une position parfaite pour diagnostiquer la dysplasie de la hanche par radiographie, une sédation profonde ou une anesthésie générale doit être faite pour la procédure. On fait souvent une première radiographie à l’âge de 6 mois, lors de la stérilisation, puis on peut faire une confirmation radiographique à l’âge de 2 ans, si nécessaire, alors que la croissance et la conformation des hanches est finale.

 

Des chondroprotecteurs vétérinaires sont souvent recommandés. Ils ont le potentiel de ralentir le processus de dégénérescence articulaire (arthrose). Ils existent sous plusieurs formes, selon le goût de votre animal : comprimés à croquer, biscuits, liquide à mettre sur la nourriture, injections, etc. Ces suppléments sont à donner pour le restant de la vie de votre animal. Des nourritures spécialement formulées pour le maintien de la santé articulaire sont également offertes. Votre vétérinaire pourra vous conseiller judicieusement afin de bien choisir ce qui est le plus adapté pour votre animal.

 

En tout temps, le contrôle du poids s’avère primordial! Un surplus de poids entraîne une pression supplémentaire sur les articulations, ce qui est susceptible d’aggraver la situation. Votre vétérinaire pourra vous recommander un programme nutritionnel adapté aux besoins de votre animal si un surplus de poids est présent. De plus, un programme d’exercice régulier contribuera au maintien du poids santé et s’avère essentiel afin de préserver une bonne musculature aux pattes et ainsi soutenir l’articulation plus solidement. La marche et la natation sont les 2 activités à privilégier. Par contre, les sauts, les courses ou autres exercices amenant trop d’impact sur le genou sont à proscrire.