514.282.1161

La folliculite bactérienne chez le chien

 La folliculite bactérienne est une infection des follicules pileux causée par une bactérie (Staphylococcus intermedius). Si votre chien souffre de folliculite bactérienne, il peut présenter un ou plusieurs des symptômes suivants : démangeaisons, boutons, rougeurs, croûtes, perte de poils, peau noirâtre au niveau des lésions, etc. Le problème peut être localisé à l’abdomen et à l’aine ou encore être généralisé, c’est-à-dire présent sur le dos, les flancs, l’abdomen, les cuisses, etc.

 Le traitement initial de la folliculite bactérienne consiste en l’administration d’antibiotiques par voie orale. Une bonne amélioration est habituellement obtenue dès la première semaine du traitement, mais on doit le continuer pendant au moins 7 à 10 jours après la guérison complète. La majorité des chiens requièrent 3 à 4 semaines de traitement. Si le traitement n’est pas d’une durée adéquate, l’infection réapparaîtra aussitôt à la fin du traitement. En plus de l’antibiotique, un shampoing antibactérien pourra être prescrit pour aider la guérison.

 En outre, le problème qui se pose souvent lors de folliculite bactérienne est la présence d’une maladie sous-jacente. Quoique ce facteur ne soit pas toujours apparent en lui-même, il diminue la résistance de votre chien aux infections. S’il n’est pas identifié et traité, il est probable que l’infection récidive après l’arrêt des antibiotiques. Ces causes sous-jacentes sont nombreuses : les allergies, les parasites, l’hypothyroïdie, etc.

 La première étape est donc d’observer la réponse obtenue avec l’antibiotique prescrit. Si, par exemple, votre chien avait des démangeaisons importantes et que celles-ci disparaissent suite à l’utilisation de l’antibiotique, ceci pourrait indiquer que l’infection était seule responsable des démangeaisons. Si, par contre, l’infection récidive ou que les démangeaisons persistent, il faudra étudier la possibilité d’une des causes sous-jacentes citées. Il est donc essentiel que vous observiez à quel moment les boutons, les rougeurs, les démangeaisons et les croûtes disparaissent suite aux traitements avec l’antibiotique, ce qu’il reste comme symptômes après l’utilisation de ce dernier et d’en informer votre vétérinaire. De même, au cours des premières visites chez votre vétérinaire, certains tests seront peut-être requis pour étudier le problème : prélèvement de quelques poils pour une culture fongique (teigne), raclage cutané (pour éliminer la possibilité de parasites microscopiques au niveau de la peau), prélèvement de pus au niveau d’un bouton pour identifier les bactéries au microscope ou faire une analyse de laboratoire, prise de sang pour évaluer la fonction thyroïdienne, un essai de 10 semaines avec une diète hypoallergénique (pour confirmer ou infirmer une allergie alimentaire sous-jacente), etc. Si la folliculite bactérienne récidive plus de 2 ou 3 fois, il est important de procéder à une investigation plus approfondie pour essayer de trouver la cause sous-jacente.