514.282.1161

Mon chat n’arrête pas d’éternuer. Est-ce qu’il a le rhume ?

Vchat adoption montréal vétérinaire plateauous avez le rhume et votre chat se met à éternuer ?  Vous pensez que votre chat a attrapé votre rhume.  Ce cas serait en fait une coïncidence.  Votre chat ne peut pas attraper votre rhume, mais les éternuements de votre chat doivent être pris au sérieux. Si votre chat éternue, c’est qu’il a peut-être contracté une maladie infectueuse.

Vous connaissez votre chat.  Nos vétérinaires à la Clinique vétérinaire St-Louis sur le Plateau Mont-Royal, vous recommandent d’être à son écoute.  Si votre chat éternue depuis quelques jours et que son état ne s’améliore pas, il peut s’agir d’une maladie respiratoire qui aura besoin d’être traitée.  Voici quelques maladies respiratoires souvent rencontrées chez les chats.

Pharyngite et laryngite chez le chat

Tout comme l’homme, le chat peut attraper un virus respiratoire. L’infection se traduit de diverses manières. Un chat qui éternue avec de l’écoulement nasal a de grandes chances de souffrir d’une rhinite. S’il tousse en quintes, ce peut-être une laryngite.  En cas de laryngites, il émet souvent un miaulement muet car les cordes vocales sont enflammées.

Bronchite et bronchiolite chez le chat

La toux sèche peut aussi être un symptôme d’une bronchite ou de l’asthme félin.  Le chat va chercher son souffle en s’allongeant ventre à terre et en tendant la tête, ce qui aura pour effet de déclencher des quintes de toux.

Asthme félin

L’asthme du chat se caractérise par de la toux ou une respiration sifflante.  Lisez notre article sur l’asthme pour en apprendre d’avantage.

La rhinotrachéite

Les chatons peuvent être en contact dès leur plus jeune âge avec des virus tel l’herpesvirus et le calcivirus.  Lorsque ces virus s’activent, ils peuvent déclencher une maladie appelée la rhinotrachéite.  Un des symptômes sont les éternuements en plus des écoulements au niveau des yeux.  Les chatons sont plus à risques.  Il ne faut pas oublier que le virus de la rhinotrachéite est contagieux et qu’il est préférable d’isoler votre chat si vous en avez plus d’un.

Considérant le nombre de possibilités et afin de déterminer de quoi souffre votre chat, une visite avec un de nos vétérinaires est importante. Au besoin, il pourra effectuer certain tests diagnostiques afin de confirmer ses doutes .  Nos laboratoires sont équipés pour effectuer ces analyses.

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *