514.282.1161
vétérinaire plateau

Il fut un temps où les chats avaient du lait frais 🙂 Nous connaissons tous bien cette image !

L’image est bien ancrée dans notre imaginaire collectif.  Que ce soit dans des oeuvres d’art, des livres pour enfants, au cinéma ou des vidéos sur YouTube.  C’est mignon un chat qui boit du lait!  Mais, est-ce qu’il est sécuritaire de donner du lait à mon chat?

En fait, tout dépend de votre chat.  Si le lait est bien toléré par votre chat et qu’il aime en boire, il n’y a pas de raison vétérinaire de ne pas lui en donner. Il faut cependant lui en donner à petite dose, pas plus de 40ml par jour pour un chat de 4kg.  Le lait est tout de même calorique!

Il y a deux cas où le lait de vache est à proscrire, dans un cas d’allergie ou dans un cas de diminution de la capacité de digérer le lactose.  En fait, c’est comme pour les humains.  Souvent en grandissant, nous perdons la capacité de digérer le lait.

Le chat peut être allergique ou intolérant aux protéines du lait. Plusieurs signes peuvent l’indiquer : rougeurs, démangeaisons, otites bilatérales, troubles digestifs, diarrhées…  Si votre chat présente ces symptômes, il vaut mieux éviter le lait.  Si vous êtes inquiets, n’hésitez pas à appeler la clinique

Certains chats ont perdu cette capacité de digestion à l’âge adulte. L’enzyme responsable, la lactase n’est plus active ou n’est plus sécrétée et ils ne digèrent plus le lactose. S’ils consomment du lait alors qu’ils n’en consomment jamais, le lactose du lait n’est pas digéré. Il arrive dans le gros intestin, et est fermenté par les bactéries, cela crée un appel d’eau et une diarrhée assez liquide, qui dépend de la quantité de lait et donc de lactose consommé. En revanche, si un chat a toujours bu du lait et a subitement une diarrhée, il faudra chercher une autre cause, et une consultation avec un de nos vétérinaires est recommandée.

Et pour les autres produits laitiers ?

Pour le yaourt, pas de problème de quantité, mais pour le fromage, attention : c’est un aliment très calorique. Sa consommation peut représenter un apport calorique qui génère un surpoids si l’ensemble de la ration n’est pas ajusté pour limiter à l’essentiel l’apport d’énergie.  Nous ne voulons pas d’un chat obèse n’est-ce pas ?