514.282.1161

 À la Clinique Vétérinaire St-Louis sur le Plateau Mont-Royal, nous avons à coeur la santé des chats et des chiens.  Nous croyons que c’est en travaillant en partenariat avec vous que nous pourons ensemble contribuer au mieux-être de votre animal de companie.  Nous les humains souffrons d’allergies, les chats et les chiens aussi.

Les allergies du chien et du chat : La dermatite atopique et l’allergie alimentaire

Il existe quatre grands types d’allergie dont votre chien ou votre chat peut souffrir :

  1. L’allergie aux piqûres de puces;
  2. La dermatite atopique qui est une allergie à certains composants de l’environnement (pollens, acariens, plumes, poils, etc.);
  3.  L’allergie alimentaire (due aux composants de la nourriture);
  4.  L’allergie de contact (beaucoup plus rare). Comme l’allergie aux piqûres de puces se soigne en éliminant la puce et que l’allergie de contact est rare, nous n’aborderons, dans cette fiche, que la dermatite atopique et l’allergie alimentaire.

Quelle est la différence entre allergie et allergène ?

L’allergie est une réaction anormale de l’organisme à la présence d’une substance, en général une protéine, qui n’est normalement pas nocive.

L’allergène est la substance qui est capable d’induire ce type de réaction.

Le malade allergique est donc un individu qui réagit de manière anormale à un allergène de son environnement ou de sa nourriture. Les allergènes sont de nature très variés. Les acariens, la poussière de maison, les pollens, les protéines de la nourriture, les agents de conservation, les moisissures, les plumes et les poils sont tous des substances capables de provoquer des réactions allergiques chez des individus susceptibles.

Signes cliniques

Le principal signe de ces allergies chez les animaux domestiques est la démangeaison. Chez le chien, elle se traduit par du grattage, du léchage et des mordillements. Chez le chat, c’est surtout un toilettage excessif qui est observé. Le chien allergique est donc un chien qui se gratte, qui présente des zones de peau rouge et parfois des lésions qu’il s’est lui-même infligées. C’est le plus souvent la face, le ventre ou les pattes qui seront touchés. Il est fréquent que les chiens allergiques présentent aussi des otites. Le chat allergique lui, pourra présenter une alopécie (perte de poils) symétrique, aussi bien que des lésions croûteuses et des plaques rouges et suintantes.

La plupart des allergies (surtout la dermatite atopique) débutent chez le jeune chien ou chat adulte. L’allergie alimentaire peut, elle, débuter à n’importe quel âge.

Il existe, bien sûr, quelques signes qui peuvent orienter votre vétérinaire soit vers un diagnostic de dermatite atopique ou un d’allergie alimentaire. Tout d’abord, la dermatite atopique est une maladie familiale et l’existence de symptômes semblables chez des parents sera un indice important, de même que l’appartenance à une race prédisposée. La dermatite atopique peut également s’accompagner de conjonctivite ou de rhinite. Enfin, lorsque la cause de dermatite atopique est la présence de pollens, les symptômes seront saisonniers. Par ailleurs, l’allergie alimentaire peut être accompagnée de signes digestifs (e.g. diarrhée, flatulence, un nombre de selles augmentées…).

Malgré ces indices, il est, la plupart du temps, impossible de distinguer ces deux maladies et votre vétérinaire à la Clinique St-Louis les considérera souvent ensemble.

Les allergies – des maladies qui en entraînent d’autres

Les allergies cutanées ont presque toujours pour conséquence un dérèglement du fragile équilibre qui caractérise une peau en bonne santé. La peau fragilisée sera plus susceptible aux infections. Des organismes, présents naturellement sur la peau, pourront alors se développer de manière anarchique et donner naissance à une deuxième maladie, appelée dermatose secondaire. Deux principaux germes peuvent en être responsables : une bactérie (staphylocoque) et un champignon (Malassezia). Leur rôle est si important qu’ils finiront parfois par être la principale cause de souffrance de l’animal. Leur recherche et leur contrôle seront donc importants dans la prise en charge d’une allergie.

Les allergies – souvent de sources multiples

Non seulement les allergies se ressemblent toutes, non seulement elles peuvent être compliquées par des infections, mais elles sont aussi souvent multiples! On est rarement allergique à une seule chose. Tout comme nous, notre animal peut être allergique à plusieurs sortes de pollens mais aussi à des acariens, aux acariens et à une protéine de son alimentation. Toutes les combinaisons sont possibles. Mais tout cela aboutit, chez le chien et le chat, au même symptôme, la démangeaison! Heureusement, il n’est pas forcément nécessaire de reconnaître et de traiter toutes les allergies et leurs complications en même temps. Il suffit parfois d’éliminer quelques causes majeures de démangeaison pour que l’animal aille mieux, voire vive une vie confortable.

Comment aborder les allergies?

Si votre vétérinaire soupçonne votre animal d’allergie, il devra, la plupart du temps, procéder par étapes.

La première de ces étapes sera de s’assurer que les démangeaisons sont bien d’origine allergique. En particulier, il faudra éliminer les causes parasitaires (puces et autres ectoparasites). Le vétérinaire est même parfois amené à vous conseiller un traitement antiparasitaire alors qu’il n’a pas pu mettre en évidence de parasites car certains de ces parasites sont difficiles à diagnostiquer.

La deuxième étape consistera à reconnaître et à contrôler les infections secondaires. Si des signes ou des examens complémentaires indiquent qu’une telle infection est présente, il faudra traiter avec des antibiotiques et/ou antifongiques.

Finalement, viendra le temps de s’attaquer aux allergies elles-mêmes. Si les allergies sont saisonnières, le vétérinaire choisira probablement de les traiter chaque fois qu’elles se qu’elles se manifesteront, sans trop chercher à savoir ce qui les cause : cette recherche, longue et coûteuse, n’apporterait peut-être rien à votre animal.

Si au contraire, les symptômes persistent toute l’année, la cause devra en être identifiée. On débute généralement par une investigation sur l’allergie alimentaire.

Malheureusement, il n’y a pas de test sophistiqué pour confirmer ou exclure ce diagnostic. Il suffit de changer l’alimentation de votre animal en le nourrissant avec une source de protéine qu’il n’a jamais mangée auparavant. Ce test pourra durer jusqu’à dix semaines et son succès sera estimé en fonction de l’amélioration des symptômes au cours de ce régime. En cas d’allergie alimentaire, le seul traitement consistera à ne pas redonner la nourriture qui est en cause.

La recherche d’une dermatite atopique se fera grâce à un test réalisé directement sur votre animal (test d’allergie cutanée) ou grâce à une prise de sang (test sérologique, moins spécifique). Le seul but de ces tests sera de mettre en évidence les allergènes responsables des symptômes de l’animal. Par la suite, il faudra les inclure dans une solution qui sera injectée à votre animal à des doses progressives pendant plusieurs semaines puis, à vie, selon un rythme variable, afin de l’empêcher de réagir de manière néfaste à la présence des allergènes dans l’environnement. Si cette procédure n’est pas possible, le vétérinaire peut prescrire un produit oral (Atopica, cyclosporine A) à dose variable, qui agit comme un modulateur du système immunitaire responsable de l’allergie.

Conclusion

Même si l’allergie alimentaire et la dermatite atopique ont plusieurs points en commun, notamment les signes cliniques, la façon d’établir leur diagnostic est bien différente. On préconise un changement alimentaire spécifique pour le premier et un test d’allergie cutané pour le deuxième. Par ailleurs, même s’il est possible chez l’humain d’établir un diagnostic d’allergie alimentaire à l’aide d’une prise de sang ou d’un test cutané, ces méthodes diagnostiques ne sont pas du tout efficaces chez les chiens et les chats et ne sont pas recommandées actuellement.

 

Contactez-nous pour des soins vétérinaires complets sur le Plateau Mont-Royal

 Notre équipe est composée de vétérinaires et de techniciens passionnés. Nous mettons tout en oeuvre pour vous donner les meilleurs soins vétérinaires sur le Plateau-Mont-Royal. Nous souhaitons de tout coeur travailler avec vous pour le bien-être de votre compagnon à quatre pattes. 
 

3928 Rue Saint-Hubert
Montréal, QC

514.282.11615